Le cheminement des organes

 

          Après l’explantation de l’organe du corps du donneur, le greffon va suivre un chemin précis avec des étapes bien spécifiques. L’explantation de l’organe se fait dans les mêmes conditions qu’une intervention chirurgicale. Lors de l’opération, il y a des règles de sécurité sanitaire très strictes.


Tout d’abord le greffon va être directement pris en charge après l’opération qui a permis de l’extraire de son corps d’origine, il va donc être conditionné dans un caisson pour le transport. En France, tous les organes prélevés sont conservés par le froid dans des liquides de conservation.

Le conditionnement du greffon est très précis et nécessite que certaines informations soient annotées  sur l’extérieur du caisson : la mention « élément ou produit du corps humain », sa nature, sa description et ses caractéristiques précises, un numéro d’identification anonyme du donneur (le numéro "CRISTAL", le lieu et la date précise du prélèvement, les coordonnées de l’établissement destinataire, le nom et les coordonnées du transporteur. Le dossier "organe" va se trouver à l’intérieur de ce caisson de transport de greffe, il comprend : le dossier de prélèvement imprimé depuis la base informatisée "CRISTAL" de l'Agence de Biomédecine, sur lequel sont inscrits les renseignements spécifiques au donneur, et aux bilans morphologiques et biologiques des organes et la copie des documents de groupage, sérologie, morphologiques de l'organe.

 

 

C’est pour cela que le transport est effectué le plus vite possible, les greffons vont être transportés par voiture, par T.G.V., par avion, par hélicoptère.

Chaque heure depuis l’explantation jusqu’à la transplantation est comptée, chacun des organes a une durée de vie limitée et différente, c’est le temps ischémie. Ce dernier est le temps pendant lequel les organes ou les tissus à transplanter vont être privés de sang et d’oxygène. Par exemple, il ne faut pas dépasser 3 à 4 heures pour un cœur, 6 à 8 heures pour un poumon, 12 à 18 heures pour un foie et 24 à 36 heures pour un rein. Ces délais sont des moyennes qui dépendent de l’état de l’organe.

Le greffon va donc arriver le plus vite possible à destination. La proximité entre le lieu d'explantation et le lieu de transplantation, est calculé en fonction du temps d'ischémie. Les équipes chirurgicales l’attendent pour le greffer dans le corps du receveur. Ils vont le laver, le regarder pour voir s'il est toujours en bon état, puis ils vont le transplanter.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×